C & C fête le Solstice d’Hiver

Dimanche 22 décembre

Pourquoi le Solstice ?

C’est un rôle, une place maintenue par C & C, dans la continuité des « anciens » de St Véran. C’est  perpétrer une tradition rurale  porteuse de sens et de relation. Pour les adhérents, fêter le Solstice d’Hiver, c’est découvrir, participer, s’imprégner de ce rituel Provençal, temps fort de l’année. C’est apporter sa pierre aux traditions millénaires qui réunissent les êtres humains dans les moments forts de la Vie, dans ses moments ou la Nature a influencé le comportement des Hommes et des Femmes à travers les ères.

À l’origine c’était une grande fête agricole en l’honneur de Solinvictus, le soleil invaincu, autour du Solstice d’hiver. C’est un moment ou les peuples craignaient que le soleil se meure, disparaisse et ne revienne plus, laissant derrière lui ténèbres et désolation.

La fête, c’est le moment du renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. C’est le moment de faire de nouveaux projets pour l’année qui vient.

Ce 22 décembre 2019,

un petit groupe d’adhérents s’est mobilisé pour mettre en place le cadre tout autour de la Fontaine de St Véran. Le ciel bleu et la température douce nous ont facilité le travail.

16 h 30 : Jacques et Cathy aux crêpes, Estelle à la barbe à papa, Anne au vin chaud et jus de pomme chaud. Une table a été dressée pour recevoir les desserts des « Régions » offerts par les adhérents. Colette a la tombola dotée de lots offerts et à la sono. Christian à la baguette magique autour du feu qu’il fallait entretenir pour le Cacho Fio. Avec de l’arbre fruitier mort dans l’année.

Ce sont les gouttes de pluie qui ont annoncé l’heure de la célébration du Solstice. Notre ami Jean – Luc a lu des passages des souvenirs de Mistral lors de la veillée de Noêl. Ce sont par les mots qui enflamment Cacho Fio que nous avons appelé de tous nos Voeux le Nouvel An.

La petite pluie toujours présente nous a obligé d’annuler la balade aux lampions. Nous n’avons pas pu nous séparer sans essayer l’envol de quelques lanternes chinoises.

Ce que nous pouvons dire à Combes et Crêtes, c’est que les éléments même contre nous ne freinent pas notre ardeur.

À l’An Que VÉN.

Retour sur le Solstice 2018

Dès le matin une petite équipe s’est mise au travail en occupant le lieu de la fête. Des tentes ont été dressées dans la rue derrière la fontaine  avec DSC05615son olivier fidèle compagnon. Les guirlandes illuminées et diverses décorations ont été accrochées pour embellir l’espace.

En début d’après midi une autre équipe a procéder à l’installation des activités ou animations . Jacques à sa table avec crêpière et tous les ingrédients, Jean – Paul au vin chaud, Jean au jus de pomme chaud, Mathias à la barbe à papa et au pop coDSC05619rn, Brigitte au stand vente de miel de lavande. Une table toute spéciale est prête à accueillir les desserts que les adhérents amèneront à libre dégustation. Et le coin vente atelier « Petites Mains » animé par Colette et Françoise. L’important est d’être prêt pour 16 h.

Que la fête commence portée par le vent frais du Nord avec toute sa ribambelle de lumière et de musique.

En souvenir un album du Solstice d’Hiver

DSC05621Un moment festif gourmand

Les gens arrivent tout doucement, adhérents Combes et Crêtes, amis, voisin du Hameau. C’est le temps de faire connaissance, voire un peu plus, autrement. Des petits groupes se forment et papotent aussi bien que les soirs d’entraînements sur stade. Dans l’air flotte d’agréables parfums de friandises.

Les crêpes ont du succès. La barbe à papa de couleur virevolte autour de DSC05720son bâtonnet. Les pop corn caramélisent. Offerts par l’association, le vin chaud une fois bien sucré en plus du miel a ses fans inconditionnels ; et pour ceux qui découvrent le jus de pomme chaud, la douceur du nectar fait des émules. Juste à côté la table de friandises s’est embellie de gâteaux savoureux en partage , en offrande à tous les participants.

DSC05636Pendant ce temps à l’autre bout,  Colette et Françoise présentaient leurs créations de l’année. Beauté d’ouvrages, magie de papier, de perles, de plumes, de laine, de bois et de pierres scintillaient et nous enchantaient en ces fêtes de fin d’année.

Autouphoto 2017-12-30 006r du feu les uns et les autres venaient se réchauffer de temps à autre. À la nuit tombée nous avons préparé le rituel du Cacho Fio. Nous avons  photo 2017-12-30 008approché une belle bûche d’un arbre fruitier et placé le pichet du vin de l’année. Nous avons appelé au rassemblement autour du brasier. Avec quelques amis de St Véran et un enfant nous avons fait un bref rappel du rituel et collectivement nous avons déposé la bûche dans le foyer, pris le pichet et versé le vin. Ce fut un scintillement majestueux plein d’allégresse et d’espoir. C’est le renouveau, le retour de la lumière.

Dans la foulée 40 lampions ont été distribués. Au fur et à mesure nous DSC05639allumions la bougie et chacun repartait se placer dans la rue avec le lampion au bout du bâton.  Dès que le groupe fut prêt nous avons pris la direction du Nord face à l’étoile du Berger. Face au vent qui faisaient balancer nos lumières, une ambiance colorée aux couleurs de la Terre et des Hommes nous enveloppaitphoto 2017-12-30 014. Un souffle nouveau nous transportait.

Le Solstice d’Hiver nous annonce la Nouvel An.

Cacho – Fio    , Bouto – Fio

Alegre, alegre,

Calèndo vèn, tout vèn vèn

E se noun sian pas mai, que noun fuguen pas mens.

Lire précédent

Le site fait peau neuve !

Lire la suite

ALIGOT AUVERGNAT

%d blogueurs aiment cette page :