Entraînements – Moment Convivial – A. G. en prime

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

Vous avez dit Printemps

Joli mois de mai est passé, hum ! , assurément pluvieux pour convenir aux kayakistes, que voilà le mois de juin avec tous les jardins fleuris… Cela annonce une fin de saison proche pour l’association  avec toute sa cohorte de conclusions. C’est le moment de se retrouver un peu plus, de se rassembler et préparer la nouvelle saison

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image border_color= »grey » img_link_target= »_self » title= »récupération à St Martin » image= »11542″ img_size= »600×300″][vc_column_text]

Parcours sportif

L’entraînement est un moment privilégié. Que ce soit seul, en groupe de copains, ou une séance organisé sous la houlette d’un entraîneur (oyé coach !). C’est un moment pour soi donné à la course à pied ou la marche nordique; un moment ou l’on va donner de soi et parfois se dépasser à la DSC06764recherche de ses limites comme à la recherche du temps perdu ou de la douleur. Et cela devient une chance à saisir car vivre de telles expériences ça vous transporte dans un bien être indéfinissable.

De séance en séance, l’état de forme, les progrès se ressentent après chaque temps de récupération ou de relâchement. Le corps est amené régulièrement à des zones d’inconforts , un processus pour augmenter sa résistance et son endurance. La zone de seuil devient le Graal du marathonien ou ultra trailer.

Puis il y a les courses pour expérimenter tout cela.DSC06806

D’où l’importance voire la nécessite de programmer sa saison, de définir ses objectifs majeurs, de caler ses semaines d’entraînements…. et ne pas oublier les temps de repos, de régénération. Rester à l’écoute de son corps, le maître mot du sportif.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image border_color= »grey » img_link_target= »_self » title= »pose au jardin médiéval d’Aubune » image= »11540″ img_size= »600×300″][vc_column_text]

Un ancien de la course hors stade

De mémoire c’est le premier printemps depuis des lustres, ou je vois fleurir si peu de coureurs C & C. Serait ce dû au vent ou la pluie? Le soleil doit manquer pour que cette fleur de trail puissent s’épanouir. C’est une espèce qui semble – t – il n’aime pas les jours qui se rallongent sous le vent, la pluie et le yoyo des températures . Difficile pour soigner tous les maux de l’hiver faits de blessure , de fatigue, de charge de travail.

DSC06766Espérons des jours meilleurs à cette fleur dont le genre est de coloniser les chemins et les sentiers escarpés du massif des Dentelles.

En attendant, les plus robustes voire vigoureuses ou simplement libres comme le vent sans emplois du temps ni contrainte, se disséminent sur les coteaux lors des  entraînements et propagent leur envie autour de ceux qui les accompagnent. Elles prennent même le relais du « coach » en proposant de découvrir de nouvelles contrées ou stations ; des sorties ouvertes à toutes sortes et catégories de fleurs.                        Ch.

[/vc_column_text][vc_column_text]Dernières infos:

Mardi 19 juin vous êtes tous invités à partir de 18 h 30 à une soirée pizzas.

Jeudi 28 juin à 19 h : Assemblée Générale , salle Rocalinaud, Beaumes de Venise[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

PHOTOS DES DEUX SORTIES RUN & BIKE

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

Sorties course à pied : ça se bouscule avec les beaux jours !!!

Lire la suite

ST CHRISTOL weekend 2 ET 3 juin 2018: marche nordique,course a pieds,vélo …

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils