CAIRANNE le 11 janvier 2015

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

Vous le saviez, ou vous le savez, ou le saurez comme le sot ré-alise aux merveilles ses rêves, mais celui qui n’est pas premier, soit le  deuxième dimanche de la nouvelle , et c’en est une, nouvelle année, qui fait la une d’ailleurs, et d’ici, ou de là où nous sommes, bref ce dix manches, pour sept randonneurs,  bien que l’on soit le onze, fut une journée de grand rassemblement populaire pour la liberté de s’exprimer en tout genre et toute façon, en tout bien tout honneur, après l’horreur et l’indicible sur fond de caricatures.

 Liberté de rang – donner de haut rang ou rang dos nez d’un petit groupe tout rang d’oignon auprès de François avec à ses côtés Yannick  en stage d’animation préparant le brevet professionnel de la Jeunesse avec sérieux .

Au contact de la Nature, silence pour une minute de silence.

[/vc_column_text][vc_gallery type= »flexslider_fade » interval= »3″ images= »1999,2000,2001,2002,2003,2004,2005,2006,2007,2013,2012,2011,2010,2009″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » img_size= »600X300″][vc_column_text]

Super rando . . . Départ en traversant Cairanne , magnifique village perché, d’où la vue….sous un ciel couvert et gris (instant d’angoisse ) quelques gouttes de pluie,rapidement chassées par le vent qui se lève de plus en plus fort sur le contrefort de la montagne de Ventabren côté nord.
Le côté positif, une vue impressionnante depuis Violès jusqu’à Nyons, sur l’autre côté de l’Aygues, et au delà les monts de l’Archèche.

Départ par le GR de Pays vers les Hautes Rives puis  le Travers des Vergers et une halte au Serre de la Garde. Le point de vue est exceptionnel, une fenêtre pour lecture de paysage. Des combes taillent la pente jusqu’à l’Aygues et les vallats font tout autant.

Passage à la verticale de St Roman de Malegarde avant de passer les Petites Planes, et garder la trace du GR pour passer au Nord de la Combes des Amoureux.

A la pause pique – nique, la salle du gîte en plein air fut appréciée. Sous sa charpente de bois artisanale, un restau, très classe où tous été ravis par le confort. Nous avons fait une minute de silence avant le repas.

Le groupe pose pour la postérité avant de reprendre el camino.

L’après midi le vent soufflait beaucoup moins fort puisque nous étions plus abrité. Sur le plateau,  pas des Claparèdes mais de la montagne de Ventabren , qui sépare les vallées de l’Ouvèze  et de l’Aygues, le retour pourrait être qualifié de balade avec des vues sur les Baronnies, le Ventoux, les Dentelles, le Luberon et les Alpilles .
L
e sentier de découverte puis le sentier botanique (passage déjà exploré au départ du Rasteau), puis le GR 4 , un continent couvert de galets et de vignes ancestrales pour retrouver  Castri Cairane .

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

CAIRANNE : la première de l’année 2015

Lire la suite

Sortie Dentelles – 15Km

%d blogueurs aiment cette page :