Hivernatrail

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]Ils avaient prévu de la pluie et du froid ! Au final c’est plus du soleil et une chaleur relative (après quelques côtes, chaleur intensive) avec laquelle juste un Tshirt suffisait pour ce 12 décembre 2015 !

3 coureurs de Combes et Crêtes engagés : Jeff, Stéphane et moi même.

Arrivé tout juste pour récupérer mon lot, je me suis calé dans la foule, au mil2015-12-07 19.41.30ieu des 411 coureurs. Une sono fanfaronnant du ACDC pour un départ énergique et nous voilà partis. J’ai tout de suite reconnu le  gilet jaune de Combes et Crêtes  que Stéphane avait mis. On est resté ensemble un moment, avec mon  mollet tiraillant j’ai préféré rester « en réserve ».[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_gallery type= »flexslider_fade » interval= »3″ images= »6274,6275,6276″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » img_size= »full »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Un enchaînement de petites côtes, de virages en sous bois, à en perdre le nord ! C’est la particularité de ce trail Gardois. Et puis la contracture ne se faisant pas montrer, la forme étant là, j’ai commencé à remonter, à doubler… (j’allais le payer plus tard!)

20eme Km le ravito ! Et la surprise de retrouver Stéphane et Jeff !! Comme quoi on se retrouve toujours dans les moments conviviaux ;-p

DSCN0031Jeff déjà un peu attaqué certes ( 😉 ) ,suite à un départ un peu trop rapide, nous voilà repartis d’une unité associative exemplaire. Quelques virages et épingles plus loin les écarts se font. Le 30ème Km m’a rappelé que ce n’est pas parce qu’on est bien au 20eme qu’on sera bien au 30ème et que j’aurais du rester « en mode réserve ». Mais bon j’étais pas le seul à être cuit. Quand les petites côtes deviennent des montagnes c’est pas bon signe… Une alternance de marche et de course jusqu’à la fin avec de superbes capitelles, un ancien moulin à vent.

Stéphane, d’une forme olympique, est parti, relançant sur les bosses. 31, 32, 33,… , 34,…, …, 35, …… ouf l’arrivée !!!

Je suis arrivé sec ! sans eau ! 4h12 pour ces 35.6km… Je retrouve Stéphane, fraîchement arrivé, mais un peu moins frais que lorsqu’il m’a quitté. Les crampes ont eu raisons de lui sur la fin et il rentre en 4h06.

Nous sommes des champions![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″]

[/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Assis pour boire la soupe chaude en attendant Jeff, on profite d’une récup déjà bien méritée. Jeff arrive en 4h28.

Un petit tour au buffet d’arrivée, au chaud, entre apéro et buffet campagnard mais bien sympa. On peut y voir les mines fatiguées d’autres coureurs qui se sont fait surprendre par ces relances infernales !

Bref je profiterai bien de mon lot d’arrivée, une bière locale et une confiture de figues.

photos : http://gs-image.fr/blog/[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

LA DER….

Lire la suite

Sortie du dimanche

%d blogueurs aiment cette page :