LE SEREIN.

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_gallery type= »flexslider_fade » interval= »3″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » img_size= »600×400″ images= »5660,5659″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/4″][vc_column_text css_animation= »top-to-bottom » css= ».vc_custom_1447087170037{background-color: rgba(221,51,51,0.72) !important;*background-color: rgb(221,51,51) !important;} »]

8 nov 15

[/vc_column_text][vc_single_image image= »5656″ css_animation= »top-to-bottom » border_color= »grey » img_link_target= »_self » img_size= »300×300″][/vc_column][vc_column width= »3/4″][vc_column_text css_animation= »bottom-to-top »]

Le serein n’est pas si serein  et pour cause …….je vous raconte :

Nous sommes partis sous le soleil et une température a tomber la petite laine , pour gravir notre mont Ventoux.

IMG_1243

A son  sommet, il nous rappelait que nous étions a plus de 1900m d’altitude ,alors comme on dit chez moi :  « mèfi ,couvres toi, tu vas te choper mal…. »

Devant nous s’étaler un paysage grandiose  ; té ! à vous couper le souffleIMG_1270 qu’on en resterait comme un  » stassi  » ;   et on est resté là le temps de déguster la banane d’onze heure.

Et on repart en direction de « la grave ou la frache « ?

Zou ! pas d’hésitation , on tire au plus loin , on a du temps .

À La Frâche  , on cherche un coin plus mieux , un bon grilladou pour se taper notre sandwich .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hé ! vé ! ils font tous les morfale avant de se vautrer dans l’herbe et d’entamer une pénequet bien méritée …………

Ah! mais  non! j’ai de l’info à transmettre.  Allons , restons éveillés ; premier point , deuxième , troisième … et Françoise en rajoute et le premier et le deuxième  ……enfin il est temps de s’esbigner.

IMG_1295Avant d’entrée dans la forêt de fayards, zou maÏ on s’engatse face aux Alpes lointaines , à la chaîne des Baronnies , aux sucs de Savoillans ……

On trace  par  une sente qui prend le balcon nord du Ventoux  et on avance sans s’esbaier.

Sous les tapis de feuilles crissent nos pas ,le soleil éclaire le sous bois Enchantement du lieu IMG_1300

Ma !que scoumougne ! voila t il pas que notre Brigitte s’estramasse ; aille!aille!aille!  qu’elle crie !

Oh ! fatche de !  mais c’est qu’elle s’est faite mal ; elle est dans l’estransi.

Peuchére ! elle et nous sommes pas dans la panade.

Elle est bien blanquinas mais sans marronner elle décide de continuer le chemin, encouragée , portée , bichonnée ; Merci les gars .

On la bade . Elle est balès .

Nous poursuivons notre chemin, le soleil devient rasant, les chamois avancent dans les pierrés vers leur planque de nuit …. nous arrivons avant la tombée de la nuit au Serein .

Ouf!! La voilà! elle est décalquée et gonfle ; alors degun la ramène et nous repartons tous heureux de cette journée ensoleillée et triste de cet événement.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

Quelques photos  de la rando sur le versant Nord du Ventoux.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text css_animation= »bottom-to-top »]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

le « serein « 

Lire la suite

Autour du dévès

%d blogueurs aiment cette page :