Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un séjour attendu tout autant que le beau temps.

Plus connu sous le nom de La Féclaz ou Fécla, situé sur la commune des Déserts dans le département de la Savoie; son nom désigne une faille ou une brêche.

Environ à 1500 m sur les contreforts du massif des Bauges dans les Alpes. Une station entre le mont Revard et le Nivolet, en surplomb de la cluse de Chambéry. Sur le sommet, c’est un massif boisé qui laisse la place en contrebas à un plateau.

Une équipe d’éclaireurs est arrivée le vendredi à pied d’œuvre sur les Terres de Jean – François et Marie Line. Installation aux gites , pique nique puis première balade vers la Doria.

C’est parti pour quatre jours. Cool !!!!!!!!!!

À cette deuxième journée avec le biathlon tant attendu. Une découverte, un moment ludique avec tout le sérieux que cela exige.

Tir couché, tir debour, comme des pros. Y a plus qu’à revenir avec la neige.

Seule Loly n’a pas eu droit à son stand de tir.

Ciel nuageux, température frisquette, pour l’instant ça se présente bien. La bonne humeur est là en attendant le reste de la troupe  pour découvrir le biathlon puis le massif.

Si le ciel a été sympa le matin , l’après midi, il a fallu un temps mettre la cape en foret. Pas de souci , ce n’était pas « super dévoluy » ! Ce n’est pas quelques averses qui vont entamer la bonne humeur. Loly en tête , le groupe ,n’a plus qu’à suivre.

Le Revard , le but de la troisième journée.

C’est plus qu’une montagne, c’est le Graal, la montagne rêvée, le symbole; Tout comme le Margériaz sublime auréolé de feu le point de repère des gens du Pays. Sa présence est permanente.

Le Revard est la première station de sports d’hiver créée en France. Riche d’un historique flamboyant, le Revard a su garder son charme et son authenticité. Au sommet , un point de vue unique sur toute la chaîne des Alpes, le Mont-Blanc en ligne de mire et le lac du Bourget.

 Il fait partie des derniers contreforts septentrionaux du massif des Bauges. Il domine le bassin aixois et le lac du Bourget. Le massif culmine au nord-est du belvédère, à la Tour de l’Angle Est, à 1 562 mètres d’altitude. Ce belvédère est construit sur le plateau du Revard. En effet, il offre un panorama d’exception1.

Son domaine de ski de fond, partagé avec La Féclaz, est l’un des plus importants au niveau national6.

La dernière journée fut particulière avec tout d’abord arrêt dans une Fruitière aux odeurs de fromages des alpages , puis une expérience randonnée sous terre. La chance d’avoir deux accompagnateurs hors pairs, des spécialistes du monde souterrain, Jean – François et Adrien. Une autre approche, un environnement minéral, des sensations nouvelles, une ambiance feutrée.

Ainsi le séjour s’acheva après avoir fermé les chalets.