Théâtre Sportif

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Depuis le joli mois de mai, notre stade de sport, notre terrain de jeu course à pied, c’est la Carrière. Un  théâtre d’entraînement dans un superbe décor de Trias avec gypse, ocres, des pins, genêts expansifs,  et diverses petites plantes qui embellissent le territP1280132oire.

Très intéressant c’est de pouvoir s’y rendre en footing par la Salette , avec sortie dans le vallon des Infernets sans se tremper les pieds.[/vc_column_text][vc_separator color= »grey »][vc_single_image border_color= »grey » img_link_target= »_self » title= »Le Four à Chaux de la Carrière de Gypse » image= »8061″ img_size= »600X350″][vc_separator color= »grey »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

P1280138Amorce de la séance au pied du Four à Chaux. C’est tellement tentant de monter et descendre les escaliers,. La vue est imprenable sur le chapeau notamment sur le St Amand. Ensuite, il y a de jolis blocs de pierres pour faire du step.P1280137

Le travail d’échauffement se poursuit dans la première côte par du renforcement musculaire , de la pliomètrie et du gainage, enchaîné par des accélérations progressives.

2016-06-01 19.32.21Le rituel est de monter les affaires sur la zone plate , un moment de retour au calme et d’hydratation importante, avant de faire quelques étirements.

Et c’est partie pour un tour intégral des limites de la Carrière, toujours en footing, et même s’il y a deux raidars qui imposent d’appuyer sur les quadris et font monter le cardio, c’est un moment de détente.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

La suite est quasiment banale, habituelle. Tout d’abord encore du gainage et des étirements passifs avant de se lancer dans un travail spécifique de V M A courte ou longuP1280193e, parfois au seuil, avec toujours la récupération courte ou longue à soigner. Pour ce faire nous pouvons tracer des pistes de 500 à 800 m avec toutes configurations , singles, côtes au fort pourcentage, descentes; sur un sol dur et très vite collant à la moindre pluie.

Indéniablement le terrain rend les exercices forts difficiles et obligeant à gérer au  mieux l’effort à produire. Cela ne rappelle t il pas le contexte course trail ?

Petite récupération puis retour sur Beaumes , toujours par la Salette.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_gallery type= »flexslider_fade » interval= »3″ images= »8072,8070,8069,8068,8067,8066,8065,8076″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » title= »Un espace dédié au Trail » img_size= »600X350″][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]Photos d’un lundi, mardi et mercredi

Cliquez sur le lien au dessus pour voyager au cœur d’un entraînement[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

MARDIS DE JUIN: L’ÉCLUSE . TROU DE LA LUNE .

Lire la suite

BOIS LONG

%d blogueurs aiment cette page :