Trail Buis les Baronnies

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Une fois n’est pas coutume, après Mormoiron, le Ventoux, un groupe s’est constitué pour porter haut les couleurs de Combes et Crêtes dans les Baronnies sur un TRAIL et une course nature .

Pendant ce temps,  Mario a tenté de passer sous la barre des 3 h 00 au Marathon de Nantes et ce avec succès.

Et Florian a réussi à boucler un trail long, celui des Citadelles à Lavelanet en Ariège, 40 km dans des conditions difficiles en 4 h 52′.

Il y a comme ça de grands moments sportifs dans la vie d’une association.[/vc_column_text][vc_separator color= »grey »][vc_single_image border_color= »grey » img_link_target= »_self » title= »Buis les Baronnies au pied du St Julien » image= »3513″ img_size= »600 x 350″][vc_separator color= »grey »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

     Tir groupé sur le 22 kms

  Le week-end dernier, nous étions NEUF de C & C , comme Combes et Crêtes, à représenter notre association Balméenne au trail de la Drôme, à Buis les Baronnies.

z10959556_1056081554408116_477352978716188929_n

J’étais le seul à participer au 10 km, avec  500 m D+ tout de même; et les autres ont courageusement entrepris de courir 22km et plus de 1000m D+ , sous la pluie, sur des terrains marneux.

IMG_20150222_115712841

Au départ, nous avons rejoint Hélène qui courrait chez elle depuis qu’elle travaille dans une structure sociale. Elle nous a  gentiment récupéré nos dossards, c’est pas tous les jours fête.

Gros niveau au départ du 22km, qui était une manche du TTN! Il yz10658554_1056082387741366_5662608437391444099_o avait un sas élite, et deux vagues à 10 ou 15 min d’intervalle. Au final, la météo n’a pas été très gênante, et même plutôt rafraîchissante pour ma part. La boue très présente rajoutait également un côté très ludique dans la course, je pense notamment à la première montée, courte mais raide et (très) glissante

IMG_20150222_094250550. Malgré le haut niveau présent, des conditions pas très favorables et un bouchon dès le 2ème km, je crois que tout le monde était plutôt content de sa course.

Il me semble que les résultats sur le 22km sont:
Place Nom prénom Perf. cat  H/F cat
197 PEBRE Sylvain 02:15 SE  H 99
210 SERRANO Christian 02:16 V1  H 46
293 BOCQUET Hélène 02:25 SE  F 16
294 GIACOBBE Gérard 02:25 V2  H 33
336 BESSET Jean – Philippe 02:29 V1  H 82
367 TORT Jeff 02:33 V1  H 88
379 CANESTRARI Gilles 02:35 V2  H 45
390 DORÉ Emmanuelle 02:35 V1  F 11
IMG_20150222_093706121_HDREt il y a eu tout de même 764 participants classés!!

On notera un tir groupé des coureurs C & C dans une zone de vingt minutes et dans la première moitié de course. Chapeau !

z10959898_1056081944408077_7897964558784440990_n

C’est une très belle équipe, fort sympa et assidue aux entraînements, avec un état d’esprit SPORT.

 GUILLAUME
[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Ma Course , un 10 km plein d’espoir. . .

Pour ma part, je suis très content de ma course.
Peu de monde pas rapport à la course phare de la journée, mais quelques jeunes très bien vêtus qui vous font monter la pression… Du coup, un départ rapide est lancé sur la portion goudronnée du début, un petit groupe se forme, et on est déjà plus que deux lorsqu’on entame la première montée, moi et un autre jeune. Il prend de l’avance, je ne veux pas le suivre, il y a encore 500m D+!!
Vers le fin de cette montée, je le rejoints, et je  décide d’ attaquer, d’augmenter mon allure, de relâcher ma foulée. OK c’est très tôt, mais je suis bien et lui2015-01-11 11.21.32 me paraît bien essoufflé… Immédiatement je mets 100 m à mes poursuivants avant d’attaquer la deuxième et dernière montée de 400m D+ au moins.
Au bout d’un moment, lorsque je suis rentré sous les arbres et dans les singles, je ne vois plus personne, à part un écureuil qui doit se demander après quoi nous courrons. Je décide alors de faire ma course , à mon rythme.
Je continue avec une bonne allure, malgré la technicité et les difficultés du terrain qui s’accroissent. J’arrive en haut de la montée après quelques encouragements de promeneurs, ou randonneurs du dimanche. Je rattrape des coureurs du 22km.
Après quelques centaines de mètres avec eux, les parcours se séparent à nouveau, et je me retrouve seul. C’est la dernière ligne droite jusqu’à Buis que l’on voit en contre bas. J’ai de l’adrénaline qui arrive, qui monte, quelque chose comme ça qui vous met en ébullition. Toujours personne derrière, je décide donc d’assurer en solo et je descends prudemment.10629475_10205810067190102_4659799714749078115_o
Arrivé en bas, il reste encore un kilomètre dans le village et je vois à quelques centaines de mètres derrière moi le second. Je me sens bien, j’accélère et finis en sprint le dernier kilomètre. Trop content!! Et plus encore.
A peine le temps de souffler, et déjà un interview au micro… un junior qui monte sur la plus haute marche du podium, ça surprend plus d’un.
En gros, c’est une course magnifique!! Elle le fut d’autant plus pour moi pour l’avoir gérer au mieux de bout en bout.
Ces dernier10869438_10205810058149876_343326764710385583_os mois, à chaque course  je me suis rapproché du groupe de tête. Le fait de courir sur des formats courts, j’ai pu progresser  en puissance et résistance. C’est peut-être aussi l’entraînement sur les pentes  du Ventoux ces dernières semaines qui porte ses fruits.
Encore un grand grand merci à tous les soutiens et les encouragements, et bravo à tous !!                                                       GUILLAUME
 
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

Marathon de Nantes 2015

Lire la suite

Trail des Citadelles

%d blogueurs aiment cette page :