Trail dans les Monts du Vaucluse . . . et Marche – Parapente en Savoie

[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_text_separator title= »Une Course Nature à METHAMIS » title_align= »separator_align_center » color= »green »][vc_column_text]Des nouvelles de ce dimanche 17 mai au matin:

on était quand même quelques uns de Combes & Crêtes à courir à Méthamis.

DSCF9805Inscrit sur le 10 km, toujours dans le but de progresser en résistance, je me suis préparé calmement. Après un sérieux échauffement je me suis rapproché de la ligne de départ unique aux deux courses.

Pour ma part, j’ai suivi mes sensations du jour. C’est  que j’ai pu faire. la course avec ce gros peloton n’est pas parti bien vite… Au bout de quelques dizaines de minutes, c’est à dire dans la montée, au 3ème kilo, j’ai accéléré le train. A ce moment là ,  deux m’ont suivi (Sébastien Perron, mon entraineur au lycée, ce qui est sympathique, et Wadif représentant une enseigne sportive qui me lorgne) . Puis, je les ai lâchés  au milieu de la dite montée , après une accélération tout en douceur, à mon pied, c’est le cas de le dire. J’ai gardé un rythme soutenu, j’avais du plaisir à courir , même dans la descente alors que je ne suis pas encore à l’aise, et je me sentais bien pour remonter la dernière bosse que j’avais visualisé. J’ai pu finir sans pression des poursuivants, ce qui m’a permis d’apprécier la course qui fut splendide!!

Je finis donc premier, en 40’56 », ça fait tout drôle, et le second est à 2′ 30 !! Je suis vraiment content de ma course! Cette épreuve confirme ma progression tant sur le plan physique que mental. A suivre…

Guillaume[/vc_column_text][vc_text_separator title= »Bornes To Fly ou Marche – Parapente » title_align= »separator_align_center » color= »sky »][vc_column_text]

laguna-819x550Pendant ce temps Jérôme durant trois jours se livrait à sa passion loin de sa base d’envol de l’Oppidum des Courens.

Le Bornes to Fly est une course combinant le parapente et la marche, dans la lignée de la célèbre X-Alps. Les pilotes évoluent sur un parcours de trois jours ponctué par deux bivouacs en pleine nature. Le parcours (de 100 à 250 km), a amDSC06188-copieené les pilotes à travers les plus beaux panoramas de Haute Savoie. Départ de la magnifique plage de Talloires (sur les bords du lac d’Annecy) pour y revenir 3 jours plus tard.

Jérôme a avancé par tous les temps, avec ses qualités physiques et techniques ou simplement au gré de ses envieLandon-IcarusandDaedaluss. Il aura parcouru 117 km au dessus du bassin Annécien.

Il aura frôlé un peu plus le rêve d’Icare. . .
Prochaine compétition début juillet dans le Cantal.
[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_text_separator title= »Trail des Terrasses du Ventoux » title_align= »separator_align_center » color= »juicy_pink »][vc_column_text]A 7h00 pétante, nous ( Guillaume, Hélène et moi-même) sommes partis de Caromb après avoir pris un bon petit Reco Trail de Beaumes 058déjeuner. Guillaume était très motivé et Hélène ne savait pas si elle avait bien fait de venir ( comme d’hab…). A notre arrivée à Méthamis, nous avons été ‘parckés’ dans un vrai parking de Trailers avec de l’herbe de 1 m de hauteur.

Après la récupération du dossard et avoir retrouvé tous nos collègues de Combes et Crêtes, début de l’échauffement. Nous sommes des coureurReco Trail de Beaumes 060s consciencieux et appliqués: Eric, Gilles, Guillaume, Hélène, jean – Philippe, Luce, Pascal, Stéphane, et bien sûr notre collègue d’entraînement du mercredi Chantal.

Le départ s’est fait à l’heure ( 10 et 24 km groupés) sur un bon rythme. La première partie du parcours était très roulante, avec no tamment la descente de la combe du Diable ( très sympa) pour nous amener vers le 8ème km où se trouvait le point bas de la course. Il s’en est suivi la remontée vers Blauvac avec un P1240447passage à côté d’une fontaine qui permettait de se rafraichir et remplir la gourde.

Le ravitaillement ( liquide et solide) à Blauvac fut le bienvenue. Depuis ce point, il semblait que l’arrivée était à portée de main et au compteur quasiment les 2/3 de la course était parcouru, en faît la partie la plus technique restait devant nous !!!

Après une descente assez raide dans un chemin escarpé puis sur la route ( c’est pas du trail ça !!!) nous avons commencé la remontée vers le  sommet de Gacholle  avec quelques secteurs ‘bien pentus’. Ensuite, descente vers la Nesque en empruntant le GR91 : pentes, cailloux, rochers à souhait et une petite glissade dans un virage. Enfin, l’arrivée était en vue, la voix du speaker que l’on entendait, ‘ ça sentait bon l’écurie … Mais à moins de 500m de DSCF0072l’arrivée, le parcours est reparti sur la gauche avec une remontée brutale dans les rochers et un petit détour de 2 km et 100 m de dénivelé autours de la colline de  » La Chau ».

A l’issue, le final et la ligne d’arrivée était bien là . Elle  était vraiment la bienvenue. C’est un parcours technique qui laisse des traces, de la fatigue plein les jambes et des paysages plein la tête.

Dans l’ensemble l’équipe a fait de jolis temps entre 2 h 42 et 3 h 11.

Jean – Philippe

 

mis en page de l’article: votre dévoué Christian.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

La Vanige

Lire la suite

Trails – Course Montagne – Semi – Marathon

%d blogueurs aiment cette page :