Trail du pacte avec les loups

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

MANU à Esparosse

10410099_774007232708571_2357182405615627300_n

un petit village perdu dans les haut Pyrenées

Pire si vous tombez dans un des gouffres de cette splendide région . Certes la présence des premiers hommes est attestée il y a plus de 14 000 ans. Nous sommes au cœur de la période magdalénienne, qui s’étend de 17 000 à environ 10 000 ans avant le présent. Cette période culturelle se manifeste par l’évolution des techniques d’outillage et l’explosion des techniques et pratiques artistiques.

Les hommes du Magdalénien moyen sont les premiers à av12032242_774007352708559_4258830443016742940_noir laissé des témoignages de séjour dans cette grotte, et sont les auteurs des peintures et gravures qui ornent ses parois.

Plus tard, d’autres hommes ont occupés la grotte, à l’Age du Fer notamment, et ont même déposé leurs morts en plusieurs endroits de la cavité. A la période historique, l’occupation de la grotte est également attestée.

Mais Manu a opté pour le Trail du pacte des Loups. C’est vers les sommets qu’il a déposé ses foulées. C’est tendu vers les nuages qu’il a arpenté les prairies au 12033000_774007519375209_28718981780573178_ngré du tracé assez direct du type sky running pour passer sur les crêtes offrant des paysages sublimes. Point haut, le Bassia a 1921 m.

Un trail avec des descentes en forêt, plus longues et douces en dénivelé, ce n’est pas tous les jours. Bref 30 km avec 1850 m D + en 4 h 07, pour un entraînement en vue de la Diagonale, c’est une bonne sortie.

Ce qui est étonnant, c’est la qualité de l’accueil, des villageois. C’est dans une ambiance partagée avec les habitants très chaleureux que l’épreuve doit son existence

12039700_774007392708555_6602337968965365339_n[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_gallery type= »flexslider_fade » interval= »3″ images= »5277,5278,5284,5283,5282,5281,5280,5279″ onclick= »link_image » custom_links_target= »_self » img_size= »650×300″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »5371″ border_color= »grey » img_link_target= »_self » img_size= »600 x 500″][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »5372″ border_color= »grey » img_link_target= »_self » img_size= »650 x 300″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_text_separator title= »LE PACTE DES LOUPS » title_align= »separator_align_center » color= »grey »][vc_column_text]

Le trail du pacte des loups tire son nom du film de Christophe Gans sortie en 2001.
Ce film, qui s’inspire de l’histoire de la bête du Gevaudan, a été tourné en grande partie dans les Baronnies.
 
Pour information, la bête du film s’est échappée lors du dernier jour de tournage. On ne l’a jamais retrouvé.
On dit qu’elle parcourt toujours les Baronnies en quête de trailers un peu mous de la patte à se mettre sous la dent. On vous aura prévenu.
Manu nous est revenu… OUF!
 
 
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Lire précédent

PIOLENC

Lire la suite

PIOLENC

%d blogueurs aiment cette page :