Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fin et Inter saison

Au finish

Nous avons terminé la saison 2023 - 2024 sur le rythme des entrainements habituels sur le stade ou à l'extérieur dans la carrière , plus quelques spécifiques côte à Aubune ou aux Sources. Cette année encore nous avons eu la surprise de se placer dans les trois voire gagner  le challenge du nombre  comme au trail des Fous Romains, au trail du Paty , à la Loriolade, à Grillon le Brave.

Sur le stade que ce soit à Aubignan ou à Beaumes de Venise après l’échauffement, il y a toute la partie éducatifs, technique, renforcement musculaire, gainage, étirements passifs enfin la VMA.

Quand nous prenons la direction de la Carrière , l’échauffement a lieu en y allant  et c’est surtout le travail de VMA en côte – descente tout terrain qui est priorisé. Cela donne de grosses séances de qualité.

Motivés,  Motivés,  Toujours Motivés . . .

78FCD4E2-B140-4E75-88FC-B30F1971EF4B
combe

Au lac du Paty, sur le trail, ds coureurs heureux, solidaires, fiers d’arborer le maillot aux  couleurs de Combes et Crêtes.

Un gros effort cette saison pour proposer des équipements aux adhérents de l’association avec veste noire au liseré orange, maillot 2022, débardeurs, short et jupe trail, maillot souvenir T B V 2024 .

Possible en partie grâce à des partenaires ou sponsors, plus une participation minime des adhérents.

À noter l’initiative de coureurs qui pratiquent du vélo route en complément d’entrainement à la course à pied: ils se sont équipés d’une tenue cycliste aux couleurs de l’association.

Au trail du Brave Crillon à Crillon le Brave même scénario avec le groupe qui se retrouve tout sourire  après un parcours qui s’achève par une longue montée dans le village.

Tour d’horizon de nos entrainements, de nos sorties autour de Beaumes de Venise et nos courses aux alentours ( toutes ne sont pas relatées ) qui mettent en valeur les villages.

Il ne faut pas avoir peur de le dire, toutes et tous les coureurs sous la bannière Combes et Crêtes ont fait une très belle saison avec de nets progrès en course à pied. C’est le résultat entre autres des entrainements réguliers, sérieux, appliqués même avec de grands moments de palabres.

Le but recherché est que chacun puisse à son niveau aborder la course à pied en toute sérénité confiant en son potentiel du moment et se faire plaisir au delà des moments très durs à l’effort.

Toutes et Tous Olympiens.

Il y a eu LAGNES course difficile pour Maxime , Pierre-Yves, Florence, Célia, Chantal.

Aussi  Monpellier sur le semi et le 10 km pour Laetitia et Philippe, le marathon de la Bière,   PARIS et son marathon, pour la première fois sur le 42,195,  pour Jules et Rémi,

 

Participation à l’Avignonnaise, tout beau, tout rose sous la houlette de Claude.

Dans le cas de Sérignan du Comtat après la chaleur qui a durci la course et ses douze kilomètres, ce fut le temps de la délivrance à la fraiche et de la fête au cours d’une soirée bien arrosée.

Pendant ce temps un trio participait au trail de la Factrice avec des dossards que notre ami Guillaume Lenormand nous avait obtenus.

À Jonquières peu de représentant. La chaleur et courir sur le bitume n’a pas incité le groupe à se mobiliser.

Cela n’a pas empêché Sophie, Célia et Chouckry de se distingués.

Une tout autre histoire pour Manu sur son cailloux, son île , au sommet du Piton que l’on nomme des Neiges.

Une note spéciale pour celles et ceux qui se sont alignés sur des trails solides tel que Thuyets 51 kms et 2900 m D + , et le col du Noyer avec 43 kms et 2400 m D +, le 42 km des Dentelles. Et encore le Ventoux avec le semi préparé avec sérieux , détermination par Michael.

Pas de secret, ces derniers ont effectué une sérieuse préparation sur 8 , 10 , 12 semaines avec un plan et des courses préparatoires.

Julien en catégorie espoir, encore ! , fait parler la poudre de par son énergie, sa joie de courir. Tout pour le plaisir, la détente, et le partage.

En ce début juillet allez savoir pourquoi l’ami Robert a proposé une montée semi nocturne du Ventoux à partir des Fébriers. Un quatuor s’est lancé dans les combes , passage au Jas des Pélerins, puis la Chapelle sous le sommet avant de faire la photo traditionnelle sous le panneau 1910 m.

Aux dires de Bastien, c’était une super soirée. Un peu de vent tout de même au sommet, à quatre patttes pour descendre à la chapelle; et les mains gelées. Mais un Ventoux toujours aussi beau, surtout quand on monte tout droit dans les pierriers . ( là nous reconnaissons la patte de Robert toujours en forme à …. nous ne dirons pas son âge en ce jour d’anniversaire).

Bon anniversaire Robert et déjà tu proposes d’y retourner sur ce mythique Ventoux.

Il y a tant de possibilités côté sud comme nord pour un coucher ou lever de soleil, voir l’ombre du Ventoux sur la plaine du Comtat Venaissin.

Pas beau le quatuor au soleil couchant !  ! ! ……..

Les photos restent mémorables malgré la qualité. Mémorable  grâce à la qualité humaine de ce quatuor, leur solidarité, leur envie, leur bonheur.

Ainsi se déroule à toute allure une saison sportive.

L’assemblée générale a entériné toute l’activité de la saison 2023 – 2024. L’association se projette déjà pour la rentrée de septembre.

BON ÉTÉ …….. BONNES VACANCES .

Combe :

Ce mot d’origine gauloise évoque un vallon à flanc de montagne, généralement assez évasé et toujours désespérément sec. Celles du Mont Ventoux au nord et au sud, ou celles des Monts du Vaucluse donnent le loisir d’y pénétrer.

CrÊte :

Cime, sommet, la crête d’une montagne. Avec les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux autour de nous, nous sommes particulièrement gâtés.

C & C peut aussi se moduler en Colette et Christian.